Aller au contenu
Départ du député Sylvain Roy

«Je ne me miserais pas un 10 $ sur l’avenir du PQ!»

«Je ne me miserais pas un 10 $ sur l’avenir du PQ!»

Les commissaires Nathalie Normandeau et Luc Ferrandez se sont questionnés sur l’avenir du Parti québécois à la suite de la décision du député Sylvain Roy de quitter le parti pour siéger comme indépendant. 

«C’est une mauvaise nouvelle pour le leadership de Paul St-Pierre-Plamondon. Si tu n’es pas capable de garder tes députés au caucus, comment vas-tu faire pour convaincre les Québécois de voter pour ton option? On a prédit la mort du Parti québécois à de nombreuses reprises. Ils ne veulent pas mourir, mais ils ne font rien pour empêcher sa disparition. Moi, je ne me miserais pas un 10 $ sur l’avenir du PQ! 

«Ce n’est pas parce que Sylvain Roy part que le PQ est menacé. C’est parce que le PQ est menacé que Sylvain Roy part. C’est un parti qui a encore une valeur, qui a encore des idées, mais qui est relégué à la marge. Moi, je pense qu’il va survivre parce que plus la CAQ gère, plus il y aura des frictions avec le fédéral. Donc, l’option souverainiste ne va jamais mourir»  

Vous aimerez aussi

Plus avec Nathalie Normandeau

Élections provinciales : ça vous tente d’aller voter cet automne?
Vos vacances vont ressembler à quoi?
Questions et réponses sur les voitures
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Quart de nuit
En ondes jusqu’à 03:00
En direct
75