Aller au contenu
Féminicide à Saint-Jean-sur-Richelieu

Un procès suivi dans lequel l'accusé a confessé son crime à sa mère

Un procès suivi dans lequel l'accusé a confessé son crime à sa mère
Cogeco Média

Le procès de Vincent Boucher se poursuit à Saint-Jean-sur-Richelieu et l'accusé du meurtre de Laurie-Anne Grenier remontant à 2018 se retrouve sous le feu nourri des réflecteurs au moment où la province est frappée par une inquiétante vague de féminicides.    

La chroniqueuse du 98.5 Sabrina Rivet suit le procès et rapportait que lundi les membres du jury ont visionné une vidéo de la déclaration à la Sûreté du Québec de la mère de l'accusé.

« Vincent Boucher aurait téléphoné à sa mère alors qu'il venait de tuer son ex-conjointe et qu'il était en cavale. Il lui aurait dit : ''Maman, Laurie-Anne est morte. Je l'ai poignardée puis je l'ai égorgée''. Il se trouvait alors à Sainte-Adèle dans les Laurentides; il lui aurait demandé de venir le chercher. C'est donc sa mère qui l'a immédiatement dénoncé aux autorités. »

Vous aimerez aussi

Plus avec Paul Arcand

Aide juridique : 2 jours de débrayage pour des avocats criminalistes
À quoi s’attendre de la météo pour le long week-end de la Fête nationale ?
Maud Cohen est la première femme a diriger Polytechnique Montréal
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En ondes jusqu’à 00:00
En direct
75