Aller au contenu
Campagne de vaccination au Québec

Aimeriez-vous avoir une pause rémunérée de 4 heures pour aller vous faire vacciner?

Aimeriez-vous avoir une pause rémunérée de 4 heures pour aller vous faire vacciner?
SYLVAIN POISSANT, UN DES PREMIERS EMPLOYÉS DE CAE À ÊTRE VACCINÉ
Cogeco Nouvelles

Gabriel Nadeau-Dubois revient à la charge et demande au gouvernement Legault d’accorder une pause rémunérée obligatoire pour aller se faire vacciner.

Ça fait déjà quelques semaines que le co-porte-parole de Québec solidaire demande à Québec d’accorder une pause rémunérée obligatoire de 4 heures pour que les travailleurs puissent avoir du temps pour se faire vacciner durant les heures de travail. 

«Les employeurs ont des responsabilités sociales. C’est vrai le jour des élections, ils sont obligés de libérer leurs salariés quatre heures pour aller voter. C’est vrai aussi en pandémie, les employeurs ont des responsabilités de contribuer à la campagne de vaccination. Une manière concrète de le faire, c’est de libérer les travailleurs, les travailleuses, 4 heures sans perte de salaire pour aller se faire vacciner. Il y a déjà des employeurs qui commencent à le faire. Starbucks, BMO et Bureau en gros vont dans ce sens-là. Je ne vois pas pourquoi le gouvernement du Québec ne ferait pas la même chose» 

«Un bon début serait de le faire pour ses propres employés. Et ensuite, on pense que le gouvernement doit garantir à l’ensemble des travailleurs, travailleuses du Québec ce droit exceptionnel en temps de pandémie, d’aller se faire vacciner sans perte de salaire sur leurs heures de travail. Comme ç’a été fait en Alberta, en Colombie-Britannique, en Saskatchewan, dans l’État de New York et comme c’est recommandé par les CDC aux États-Unis»

Québec n’a pas l’intention de l’obliger

Lors de son point de presse, mardi, le premier ministre François Legault a abordé la question.

Selon lui, il n’est pas nécessaire d’imposer un congé payé de 4 heures pour aller se faire vacciner, car contrairement à la journée des élections, les Québécois peuvent se faire vacciner les soirs et les fins de semaine.  

Mais il invite tous les employeurs à faire preuve d’ouverture. 

«On a envoyé le message aux ministères et au réseau d’être flexible et accommodant. Je fais un appel aussi à tous les employeurs privés : svp soyez flexibles et accommodants»  

0:00
15:40

Vous aimerez aussi

Plus avec Patrick Lagacé

Les bals de finissants débutent dans une semaine
Chronique américaine insolite : Des nouvelles de Willow Biden
Quiz musical du vendredi : Les Vacances!
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En ondes jusqu’à 20:00
En direct
75