Aller au contenu
Drainville

«Je suis tanné du tétage de fonds publics du Grand Prix de Montréal»

«Je suis tanné du tétage de fonds publics du Grand Prix de Montréal»
Bernard Drainville
98.5

Le Grand Prix de Formule Un du Canada à Montréal pourrait bien être annulé pour une deuxième année de suite.

L'organisation locale, le Groupe Octane, demande un dédommagement de six millions de dollars au gouvernement pour espérer tenir l'évènement.

On estime que si la course a lieu, elle sera présentée devant des gradins vides.

Le chroniqueur Bernard Drainville a commenté la course... contre la montre pour assurer la tenue d'un Grand Prix à Montréal à huis clos.

« Je suis tanné du tétage de fonds publics auquel le Grand Prix nous a habitués au fil du temps. C'est six millions qui manquent. Il dit au gouvernement je ne peux pas tenir le Grand Prix si vous ne m'aidez pas. Mon premier réflexe c'est aller vous faire voir... Après ça, tu te mets à réfléchir et tu te dis que l'un des grands objectifs de la relance va être de faire revivre le centre-ville de Montréal, ramener des touristes (...) Est-ce que le six millions en vaut la chandelle ? »

Vous aimerez aussi

Plus avec Bernard Drainville

Le programme de vols régionaux à tarif fixe commence mercredi
L’UE s’accorde sur un embargo massif du pétrole russe, un impact sur la guerre?
La pêche est de plus en plus populaire au Québec
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Quart de nuit
En ondes jusqu’à 03:00
En direct
75