Aller au contenu
Ratés de la vaccination à Montréal

«On aurait pu donner 5000 rendez-vous de plus» -Daniel Paré, Directeur de la campagne québécoise

«On aurait pu donner 5000 rendez-vous de plus» -Daniel Paré, Directeur de la campagne québécoise
Cogeco Nouvelles

Des élus ont dénoncé cette fin de semaine le ralentissement de la vaccination au Québec au moment où les Montréalais étaient toujours favorisés et que des milliers de places pour obtenir un vaccin sont demeurées vides.

«On a perdu un week-end» en parlant des rendez-vous non pris à Montréal, disait Paul Arcand à Daniel Paré, Directeur de la campagne de vaccination contre la COVID-19 au Québec qui assurait toutefois ne pas avoir perdu de doses dans l'exercice.

« On a de bons congélateurs et les vaccins qui sont utilisés sont dégelés à peu près 30 minutes avant l'utilisation. En fin de semaine pour l'île de Montréal, je n'ai pas le chiffre exact, mais on aurait pu donner encore 5000 rendez-vous dans nos sites (...) On espérait vraiment que les gens se présentent aux rendez-vous. On a attendu, la machine était prête. On doit respecter l'ordre de priorités de la Santé publique. »

« Les gens vont dans des milieux de travail et sont inquiets et ils l’auraient pris ces vaccins. Faut arrêter de penser en machine bureaucratique et dire : “T’es pas dans les critères, t’es pas priorisé, t’es pas ci, t’es pas ça”. Je ne peux pas croire qu’on peut pas vacciner dans un hôpital en ce moment… »

Vous aimerez aussi

Plus avec Paul Arcand

Promotion de la maison des jeunes : Un coiffeur offre des coupes gratuites
À quoi s’attendre de la météo pour le long week-end de la Fête nationale ?
37es prix Gémeaux : La liste des nominations
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En ondes jusqu’à 18:30
En direct
75