Aller au contenu
Changement d'heure

«Il n'y a que des désavantages»

«Il n'y a que des désavantages»
Phot La Presse Canadienne

Si cela va rendre le couvre-feu encore plus pénible pour les gens en zone rouge, on apprend aussi que changer l'heure deux fois par année n'a que des conséquences néfastes sur la santé, selon les experts du sommeil.

Les effets de cette pratique qui est entrée en vigueur au début du siècle pour des raisons économiques qui ne tiennent plus se font surtout sentir à partir du lendemain.

Le directeur du Laboratoire et de la Clinique du sommeil à l'Hôpital en santé mentale Rivière-des-Prairies, Roger Godbout, confirmait le tout, lundi matin, au micro de Paul Arcand.

« Il y a des impacts médicaux qu'on s'explique mal comme l'augmentation des accidents cardiaques, des accidents de voitures parce qu'il y a plus de somnolence. D'un strict point de vue du sommeil et de nos rythmes biologiques, il n'y a aucun avantage à faire ça. Il n'y a que des désavantages. »

Vous aimerez aussi

Plus avec Paul Arcand

Maud Cohen est la première femme a diriger Polytechnique Montréal
Chronique de Fabien Cloutier: Discours patriotique, commentaire acerbe et dégoût
Promotion de la maison des jeunes : Un coiffeur offre des coupes gratuites
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En ondes jusqu’à 20:00
En direct
75