Aller au contenu
Allergies au vaccin Pfizer

Attendez-vous à «des échecs vaccinaux», selon Benoit Masse

Attendez-vous à «des échecs vaccinaux», selon Benoit Masse
Un centre de vaccination en Angleterre
AP

Alors que la vaccination s'amorcera la semaine prochaine au Canada, les deux cas de réactions allergiques au vaccin de Pfizer rapportés au Royaume-Uni suscitent des questions et certaines inquiétudes.

Les autorités sanitaires britanniques ont déconseillé, mercredi, d'inoculer le vaccin aux personnes ayant déjà soufferts de fortes réactions allergiques.

« Lorsqu'on va vacciner des millions de personnes, il va arriver des effets indésirables comme ceux qu'on a vus en Angleterre (...) C'est excessivement rare ou faudra quantifier, des réactions allergiques ce n'est pas juste avec ce vaccin-là (...) On va voir des échecs vaccinaux. On va entendre parler de personnes qui ont été vaccinées et quatre ou cinq semaines après, ils ont attrapé la COVID (...) Ça va arriver parce que le vaccin n'est pas parfait. Le vaccin réduit réduit la sévérité de la maladie et ça va évidemment aider énormément à désengorger les hôpitaux. »

Santé Canada a demandé des informations complémentaires sur ces cas à l'agence réglementaire britannique.

Vous aimerez aussi

Plus avec Paul Arcand

Culture | René-Richard Cyr dénonce la nouvelle échelle de notation des critiques
Ricardo | «Manger ensemble : nos meilleures formules pour recevoir»
Un programme de brossage supervisé des dents au primaire et en service de garde
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En ondes jusqu’à 04:30
En direct
75