Aller au contenu
Comment les ados se faufilent en temps de COVID

«On a tellement payé la facture de la première vague»

«On a tellement payé la facture de la première vague»
Cogeco Média

« Les jeunes disent qu’ils ont tellement payé la facture de la première vague qu’il n'est plus question d’écouter qui que ce soit. » 

Un rassemblement illégal de voitures modifiées à Laval en fin de semaine continue de faire jaser alors que le SPVM recherche deux suspects qui y auraient participé et qui auraient été impliqués dans un délit de fuite à Montréal par la suite. 

Les policiers sont également intervenus à plusieurs endroits à l’extérieur pour des rassemblements impliquant entre autres des jeunes, fortement affectés par les nouvelles mesures sanitaires exigées par les autorités.

Marie-Laurence Delainey a d'ailleurs laissé la parole aux jeunes dans sa chronique du lundi matin au micro de Paul Arcand.

« J’ai rencontré des jeunes de 16-17 ans qui prenaient part à un rassemblement d’une dizaine de personnes à l’extérieur en Montérégie. Ils savent que c’est interdit, mais ils se mettent quelques règles avec lesquelles ils sont à l’aise. Une dizaine d’amis, c’est correct, mais pas 45. Quand ils se voient, ils se font des gros câlins, mais pas question d’échanger des verres. »

Vous aimerez aussi

Plus avec Paul Arcand

Aide juridique : 2 jours de débrayage pour des avocats criminalistes
À quoi s’attendre de la météo pour le long week-end de la Fête nationale ?
Chronique de Fabien Cloutier: Discours patriotique, commentaire acerbe et dégoût
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En ondes jusqu’à 10:00
En direct
75