Aller au contenu
Étude sur le couvre-visage de l'INSPQ

«Si je suis au bureau du premier ministre aujourd'hui, je ne suis pas content» - Louis Lacroix

«Si je suis au bureau du premier ministre aujourd'hui, je ne suis pas content» - Louis Lacroix

Le gouvernement Legault a été surpris d’apprendre les conclusions de la plus récente étude de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) sur l’efficacité du couvre-visage conte la COVID-19. 

Après avoir consulté les différentes études publiées à travers le monde sur l'efficacité des mesures barrière contre le coronavirus, l’INSPQ dit manquer de données précises pour établir clairement l’efficacité du couvre-visage.   

C’est ce qui ressort de son étude publiée lundi matin et dont les conclusions ont surpris le gouvernement Legault.  

«Je pense que pour les anti-masques, c'est du bonbon. Ils vont dire: ''voyez, on vous l'avait dit''. Mais il faut prendre cette étude avec ce qu'elle comporte, c'est-à-dire, un manque de données scientifiques pour arriver à des conclusions. Moi, si je suis au bureau du premier ministre aujourd'hui, je ne suis pas content»

Écoutez les explications de Louis Lacroix et du Dre Élisabeth Lajoie, responsable scientifique du comité de travail, documentations, méthodes barrières du groupe scientifique GT-SAT COVID, coordonné par l’INSPQ et médecin conseil au CISSS de la Montérégie Centre:

0:00
20:21

Vous aimerez aussi

Plus avec Bernard Drainville

La pêche est de plus en plus populaire au Québec
Des aides-enseignants seront intégrés à certaines écoles l'an prochain
CNN recommande fortement aux touristes de venir à Montréal
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Hockey des Canadiens
En ondes jusqu’à 22:00
En direct
75