Aller au contenu
Cri du coeur des commerçants rue St-Denis

« C'est l'ayatollah du vélo »

« C'est l'ayatollah du vélo »
Cogeco Média

Plus de 60 commerçants de la rue Saint-Denis à Montréal lancent un cri du coeur pour leur survie et demandent une rencontre d'urgence avec la mairesse Valérie Plante.

Dans La Presse, ils soulignent que les nouveaux travaux de la ville pour le Réseau express vélo risquent de provoquer de nombreuses fermetures.

Ce réseau dont la construction doit durer des mois, prévoit la disparition de la moitié des places de stationnement et à terme seulement deux voies pour circuler.

« L'administration de la Ville de Montréal a comme une réponse instantanée et toute faite à tous les problèmes économiques : on fait une piste cyclable ou on fait une rue piétonne (...) Couper les stationnements sur St-Denis, je ne pense pas que ça va aider. » 

« Je suis complètement scandalisé. Je ne peux pas comprendre qu'on administre une ville d'une façon aussi dogmatique. C'est du non-sens absolu. Franchement, c'est exactement comme se faire exproprier (...) C'est l'ayatollah du vélo. C'est complètement ridicule. »

Vous aimerez aussi

Plus avec Paul Arcand

Chronique de Fabien Cloutier: Discours patriotique, commentaire acerbe et dégoût
37es prix Gémeaux : La liste des nominations
Commission Normandeau-Ferrandez : La CAQ chute dans les intentions de vote
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Classiques 80-90
En ondes jusqu’à 18:00
En direct
75