Aller au contenu

Des entrepreneurs délinquants réussissent toujours à obtenir des contrats publics

Des entrepreneurs délinquants réussissent toujours à obtenir des contrats publics
getty Images/E+/ VisualCommunications

À la suite de la commission Charbonneau, le Registre des entreprises non admissibles aux contrats publics (RENA) a été mis en place.

La mission du RENA est d’empêcher les entreprises malhonnêtes reconnues coupables de corruption ou de fraude de soumissionner sur des contrats publics.

Or, la journaliste Sarah-Maude Lefebvre, Journal de Montréal, a découvert que certaines entreprises délinquantes réussissaient quand même à passer entre les mailles du filet pour obtenir des contrats publics.

«On est conscient des problématiques qui existent toujours. La Loi de l'autorité des marchés publics est quand même assez récente. À terme, on va avoir une équipe d’une soixantaine de personnes qui vont pouvoir faire de la surveillance et qui vont aller voir ce qui se passe sur le terrain pour pouvoir intervenir et être capable de déceler ces entreprises qui tentent de profiter de certaines failles dans le filet pour faire affaire avec des organismes publics» 

«On a déjà commencé à rendre des décisions, vous pouvez aller les voir, elles sont publiques»

Pour signaler toute information à l'Autorité des marchés publics, composez le 1-888-772-7443 ou envoyez un courriel à signalement@amp.gouv.qc.ca. Vos informations seront traitées en toute confidentialité. 

Vous aimerez aussi

Plus avec Bernard Drainville

Le programme de vols régionaux à tarif fixe commence mercredi
Vers un contrat de trois ans pour Martin St-Louis?
L’UE s’accorde sur un embargo massif du pétrole russe, un impact sur la guerre?
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En ondes jusqu’à 18:30
En direct
75