Aller au contenu

L’ancienneté des profs doit-elle être amendée?

L’ancienneté des profs doit-elle être amendée?
Getty Images/Moment/AJ_Watt

Alors que s’amorceront bientôt les négociations entre le gouvernement Legault et la fonction publique dont font partie les enseignants, le principe d’ancienneté dans cette profession est discuté.

Au micro de Paul Arcand lundi, le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, a assuré qu’il n’avait pas l’intention d’abolir le principe d’ancienneté chez les profs lors de l’attribution des postes. Mais il s’est dit ouvert à analyser la pertinence d’ajouter d’autres critères à cette attribution de poste, notamment lorsqu’il est question de jeunes enseignants.

Pénurie de profs

En entrevue avec Bernard Drainville, Katia Gagnon, journaliste et chef de l’équipe d’enquête à La Presse, a indiqué qu’une des raisons qui explique la pénurie d’enseignants au Québec est le fait qu’un nouveau prof sur quatre décroche après quelques années.

«C’est parce qu’ils ont un choc à l’arrivée dans leur profession. Le choc étant de se retrouver dans une classe où il y a beaucoup d’élèves et beaucoup d’élèves en difficultés»

«Il faut aussi ajouter le processus d’attribution de poste qui est vraiment kafkaïen qui a cours dans les commissions scolaires. Ils appellent ça le bingo des profs. C’est comme une espèce d’encan de postes non attribués où le principal critère est l’ancienneté»

«Et c’est aussi l’ancienneté qui permet au prof de géographie de secondaire un qui a son poste depuis 15 ans de rester assis sur son poste»

«Il y a quelque chose de ridicule de donner aux enseignants moins expérimentés les groupes les plus difficiles»  

«Les syndicats contestent farouchement l’interprétation de cette réalité. Ils disent que ce n’est pas vrai que c’est à cause de l’ancienneté que les jeunes profs se retrouvent avec des classes difficiles»

Vous aimerez aussi

Plus avec Bernard Drainville

Vers un contrat de trois ans pour Martin St-Louis?
Le programme de vols régionaux à tarif fixe commence mercredi
L’UE s’accorde sur un embargo massif du pétrole russe, un impact sur la guerre?
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En ondes jusqu’à 18:30
En direct
75