Aller au contenu

Des jeunes de Boucherville plaident au conseil: «Nous ne nous sentons pas en sécurité»

Des jeunes de Boucherville plaident au conseil: «Nous ne nous sentons pas en sécurité»
Photo fournie

Des jeunes de sixième année de l'école primaire Paul-VI, située à Boucherville, se sont rendus au conseil municipal lundi soir et ont pris la parole afin d'interpeller les élus sur l'importance de mieux sécuriser les piétons.

Au micro, ils ont raconté avoir été témoins d'accidents impliquant des confrères et consoeurs de classe.

«Une élève de mon école a été frappée au retour des classes alors qu'elle était à vélo. Le chauffeur ne regardait pas, mais heureusement, elle portait son casque et s'en est sortie avec des blessures mineures», a expliqué une jeune fille.

«Nous, les enfants de Boucherville, nous qui nous faisons dire de lâcher nos écrans et d'aller jouer dehors, nous voulons aller au parc et aller nous promener à vélo, mais nous ne nous sentons pas en sécurité.»

La requête a été bien accueillie par le maire Jean Martel et les jeunes pourront se faire entendre et soumettre des pistes de solutions à la Commission de la circulation et des transports de Boucherville.

Vous aimerez aussi

Plus avec Paul Arcand

Donald Trump en campagne électorale en même temps qu'il fera face à la justice?
132 Est | Des corridors de béton pour freiner les délinquants de la circulation
L'agent de Félix Auger-Aliassime décrit le faux-pas de son protégé à Montréal
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En ondes jusqu’à 18:30
En direct
75