Aller au contenu

Les Mohawks de Kanesatake coupent les ponts avec le maire d'Oka

Les Mohawks de Kanesatake coupent les ponts avec le maire d'Oka
le Grand chef Mohawk de Kanesatake, Serge Simon
Cogeco Nouvelles

La rencontre entre les instances gouvernementales fédérales, le maire d'Oka et le grand chef Mohawk, vendredi, n'a rien donné de bon pour atténuer les tensions.

À la suite d'une discussion d'environ deux heures entre des élus et le chef Mohawk Serge Simon, celui-ci n'a pas obtenu d'excuses de la part du maire Pascal Quévillon. Il faut dire que ce dernier est arrivé tbeaucoup plus tard au rendez-vous : les deux hommes ne se sont même pas rencontrés.  

Des excuses à la communauté Mohawk étaient pourtant une condition posée par M. Simon pour que ce dernier assiste à une rencontre impliquant M. Quévillon. 

«Ce n'est pas le maire qui va représenter la réconciliation. [...] On coupe les discussions avec le maire. le Conseil mohawk est d'accord», a dit Serge Simon à sa sortie de la réunion.

Les dispositions du maire

Le maire d'Oka semblait pourtant dans de bonnes dispositions avant que ne commence la rencontre. 

Pascal Quévillon avait notamment nuancé ses propos en répondant aux questions d'une journaliste de Cogeco Nouvelles.

0:00
8:49

«Je n'ai peut-être pas utilisé les mots que certaines personnes auraient aimé que j'utilise, mais le résultat final c'est qu'on aura une rencontre avec le gouvernement fédéral, une rencontre qu'on demande depuis trois ans.»

Pascal Quévillon, maire d'Oka/Cogeco Nouvelles

Source: Pascal Quévillon, maire d'Oka/Cogeco Nouvelles

Par ailleurs, il a affirmé qu'il était déçu que ce ne soit pas un ministre qui a assisté à la rencontre, mais un secrétaire parlementaire. 

Vous aimerez aussi

Plus avec Dan Bigras

Couvre-feu pour les itinérants, comment on va faire ?
Any Guillemette et Dan Bigras
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En ondes jusqu’à 18:30
En direct
75