Aller au contenu

Des Français pour combler la pénurie de main-d'oeuvre dans les restos de Québec

Des Français pour combler la pénurie de main-d'oeuvre dans les restos de Québec
Pixabay

Pro-actif en cette période de pénurie de main-d'oeuvre, le groupe Restos Plaisirs de la région de Québec revient d'une mission de recrutement à Paris.

Valérie Houde, directrice des ressources humaines de ce regroupement de 14 restaurants de la région de Québec décrivait à Paul Arcand les quelque 80 candidats français rencontrés.

«Des gens qui sont déjà venus visiter Québec plusieurs fois, qui ont de l'argent de côté, qui ont fait des démarches en France déjà pour évaluer leurs possibilités d'immigrer ici, qui ont pris connaissance du système d'éducation dans les différentes régions du Québec; donc des projets d'immigration qui sont concrets puis, évidemment, des gens avec des belles compétences également.»

Mme Houde a retenu 25 candidats avec qui elle fera des suivis. Elle a bon espoir d’atteindre son objectif, soit d’embaucher dix cuisiniers en vue du printemps prochain.

Vous aimerez aussi

Plus avec Paul Arcand

37es prix Gémeaux : La liste des nominations
Commission Normandeau-Ferrandez : La CAQ chute dans les intentions de vote
Maud Cohen est la première femme a diriger Polytechnique Montréal
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Classiques 80-90
En ondes jusqu’à 18:00
En direct
75