Aller au contenu
Au Québec

Laurentides: une mine de graphite dans la mire de la défense américaine

Laurentides: une mine de graphite dans la mire de la défense américaine
Luc Ferrandez / Cogeco Média

Des résidents de Duhamel et d'autres de la région des Laurentides s'opposent à un projet de mine de graphite près du Lac Doré, craignant des impacts négatifs sur l'environnement et le tourisme. 


Écoutez Louis St-Hilaire, porte-parole du Regroupement de Protection des Lacs de la Petite-Nation, au micro de Luc Ferrandez.


Il révèle que la mine, présentée comme écologique, a reçu un financement important de la Défense américaine et du gouvernement canadien.

«Une mine de graphite, c'est tout sauf vert. C'est vraiment une opération très polluante. Le projet a été vendu dans la population comme un projet écologique qui va servir à la transformation énergétique. Mais là, on apprend que cette compagnie était en graves difficultés financières, et qu'elle n'est soutenue par aucune institution. [...] En plus, le gouvernement du Québec n'a pas été informé de ça.»

Le projet soulève des inquiétudes quant à l'infrastructure nécessaire, comme les routes et l'alimentation électrique, et la non-communication avec le gouvernement québécois.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

«On ne va pas les envoyer dans une forêt de moustiques sans services»
«Ça veut dire aggravation de la crise du logement et recul du français» -PSPP
«C'est une gifle pour le gouvernement Legault» -Jonathan Trudeau

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En direct
En ondes jusqu’à 12:00