Aller au contenu
Grand Prix de Formule 1 à Montréal

«On veut limiter les effets de la circulation sur les déplacements»

«On veut limiter les effets de la circulation sur les déplacements»
Des panneaux de circulation à Montréal / TerryJ / Gettyimages

Il faudra s'armer de patience cette fin de semaine, alors que Montréal accueille le Grand Prix de Formule 1 du Canada: plusieurs centaines de milliers de personnes sont attendues dans les rues de la métropole. 

Comment se déplacer au cours des prochains jours dans la ville avec tous ces visiteurs venus pour le GP, en plus des multiples chantiers?


Écoutez Philippe Bonneville, journaliste à Cogeco Nouvelles, qui en parle avec l'animateur Luc Ferrandez. 


Ceux-ci discutent notamment de la stratégie des autorités pour faciliter les déplacements durant la fin de semaine.


«Le Grand Prix amène un achalandage très inhabituel dans plusieurs secteurs de Montréal, notamment au centre-ville. Le pont Jacques-Cartier est particulièrement sollicité durant ce Grand Prix. Ce qu'on a décidé de faire du côté du ministère des Transports, c'est de ne faire aucune fermeture associées aux chantiers, que ce soit à Montréal, sur la Rive-Sud et sur une partie de l'Île de Laval.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Philippe Bonneville

«Les campeurs doivent respecter des règles minimales» -le recteur de l'UQAM
«Est-ce qu'il y a eu un après-Uvalde?» -Élisabeth Crête
Chapelle ardente du regretté Jean-Pierre Ferland

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 03:00