Aller au contenu

«Il faut que la population ait confiance envers un policier neutre et impartial»

«Il faut que la population ait confiance envers un policier neutre et impartial»
Fady Dagher / La Presse Canadienne

Trois administrations plus tard, ce sera finalement Fady Dagher et ses collègues qui auront tranché sur la question très controversée: les policiers peuvent-ils porter sur leur uniforme un écusson comportant une petite ligne bleue? La réponse est non. 

À l'origine, ce signe rendait hommage aux policiers qui ont perdu la vie en uniforme. Or, depuis quelques années, des groupes d'extrême-droite l'ont repris. 


Écoutez Fady Dagher, le directeur du Service de Police de la Ville de Montréal sur le sujet, au micro de Patrick Lagacé. 


Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

«C'est vraiment de la rancune, c'est profond, ça fait mal»
Sagard ouvre le placement privé à d’autres types d’investisseurs
Le décompte est commencé pour le premier débat présidentiel

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30