Aller au contenu
Simulation pour sensibiliser à l'alcool au volant

«L'activité choc vaut la peine même si c'est difficile sur le coup»

«L'activité choc vaut la peine même si c'est difficile sur le coup»
Intervention des équipes d'urgence après un accident de voiture / Photo : gorodenkoff / iStock / Getty Images Plus / Getty Images

La polyvalente Louis Saint-Laurent, dans la ville d'East Angus, a mis l'accent sur la sensibilisation contre l’alcool au volant en prévision des bals de finissant et du retour des partys d'été.

En effet, les élèves de quatrième et de cinquième secondaire ont assisté à une simulation qui mettait en scène un accident de voiture mortel causé par l’alcool au volant.

Rosalie Nadeau, enseignante de français à la polyvalente Louis Saint-Laurent qui a créé le projet il y a quelques années, en discute, dimanche, au micro d'Élisabeth Crête. 

«C'est à peu près 45 minutes. Puis quand les jeunes se réveillent après l'accident, on essaie de faire une ambiance assez réelle. Ça fonctionne. Dans notre municipalité, quand on a démarré cette activité, tout le monde a levé la main. Il n'y a pas eu d'hésitation, tout le monde embarque quand on fait ça parce qu'on y croit vraiment. On pense que l'activité choc peut valoir la peine, même si c'est difficile sur le coup.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Élisabeth Crête

Un jeune auditeur nous parle de son départ de la maison familiale
Les femmes en radio: «Pour être égale, il faut être meilleure»-Lise Lapointe
Les chroniques les plus mémorables de Frédéric Labelle et Élisabeth Crête

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En direct
En ondes jusqu’à 00:00