Aller au contenu
Génocide au Rwanda

«C'est là que j'ai réalisé à quel point la musique peut réconforter des gens»

«C'est là que j'ai réalisé à quel point la musique peut réconforter des gens»
Patrick Lagacé / Cogeco Média

Patrick Norman ne savait pas que les paroles de la chanson qu'il a écrite en 1984, Quand on est en amour, étaient chantées dans les autobus avant et après le génocide au Rwanda, qui il y a 30 ans, a décimé et a déchiré «Le pays aux milles collines». C'est une jeune femme, originaire de ce petit pays enclavé qui lui en a fait part des années plus tard. C'est à ce moment que le chanteur et auteur-compositeur a décidé de partir à l'aventure afin de découvrir ce pays de l'Afrique de l'Est. 


Écoutez Patrick Norman sur le documentaire qui sera disponible à compter de samedi sur la chaîne Historia, qui s'intitule Patrick Norman au Rwanda: le devoir de mémoire, au micro de Patrick Lagacé, jeudi. 

«C'est un pays absolument magnifique. Aujourd'hui, c'est un pays où ils ont réussi à renverser la vapeur. Ils se sont élevés au-dessus de toutes ces horreurs et ils se sont dit, quand ils ont changé de gouvernement, le nouveau président a dit: ''On ne s'en va pas dans la haine, dans la colère et dans la vengeance, on arrête tout, on va dans la résilience, dans le pardon et on rebâtit le pays''. Et c'est exactement ce qu'ils ont fait en 30 ans. C'est le pays le plus sécuritaire aujourd'hui, le moins corrompu, le plus propre. Il n'y a pas un papier par terre. C'est le pays de la bienveillance. Tout le monde a le sourire. Ils célèbrent la vie à tous les jours. Les Hutus et les Tutsi, c'étaient des gens qui vivaient ensemble. Ils se mariaient ensemble, ils se fréquentaient, ils étaient voisins et allaient aux mêmes écoles.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

La Canadian Western Bank a été payante en bourse aujourd’hui
«Le Grand Prix, pour toutes sortes de raison, suscite la controverse»
Symptômes dépressifs chez le père = problèmes socio-affectifs chez l’enfant?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00