Aller au contenu
Patrick Sénécal au Club du lundi férié

Romans d'horreur : «C'était un défi intéressant de débroussailler le terrain»

Romans d'horreur : «C'était un défi intéressant de débroussailler le terrain»
Dave Morissette, Patrick Sénécal, Jérémie Rainville et Élisabeth Crête au Club du lundi férier / Photo : Cogeco media

Tous les dimanches, Élisabeth Crête et l'équipe de Même le week-end reçoivent un invité spécial auquel ils posent une série de questions avant de l'accepter comme membre officiel du club. Mais, qui dit longue fin de semaine dit deux clubs du dimanche! 

En ce lundi Journée nationale des patriotes, l'équipe reçoit le scénariste, réalisateur, dramaturge et écrivain québécois Patrick Sénécal. 

Celui qui souligne cette année ses 30 ans de carrière et qui compte plus de 20 romans discute notamment du style qu'il a développé.

«En 1994, l'horreur, au Québec, ce n’était pas quelque chose de si populaire. Il y avait des trucs qui se faisaient, mais c'était plus marginal. Moi, j'écrivais ça parce que j'aimais ça. Et c'est ce que j'aimais lire quand j'étais ado puis comme adulte aussi, même je me suis ouvert à plein d'autres choses après. C'est le genre de romans que je voulais écrire. Je voyais ça comme un défi intéressant d'être un des premiers au Québec qui va faire ça et ça, je trouvais que c'était intéressant, justement, de venir débroussailler ce terrain-là.»

Écoutez-le discuter de son processus créatif...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Élisabeth Crête

Est-ce qu'il y aura une nouvelle baisse des taux d'intérêt en juillet?
«On dirait qu'on pardonne un peu tout à Christian Dubé»-Antonine Yaccarini
Bulletin de nouvelles sur les animaux dangereux

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En direct
En ondes jusqu’à 12:00