Aller au contenu
Ville de Québec

Ralentir le travail: le président des cols bleus doit-il être sanctionné?

Ralentir le travail: le président des cols bleus doit-il être sanctionné?
La commission Normandeau-Ferrandez / Cogeco Média

Le président des cols bleus de Québec a invité ses membres à ralentir le travail : les instances supérieures de son syndicat doivent-elles le sanctionner?

Une vidéo qui fait polémique sur les réseaux sociaux où  l'on voit Luc Boissonneault qui explique à des membres syndicaux comment ralentir le rythme au travail, naturellement, sans que ce soit pour autant des méthodes «officielles».


Écoutez les commissaires Nathalie Normandeau et Luc Ferrandez qui commentent cette histoire particulière, à l'émission de Paul Arcand.


«Il ne recevra même pas une petite claque sur les doigts. La Ville lui a envoyé une mise en demeure, lui demandant de se rétracter d'ici le 10 mai. Il ne l'a pas fait. Et la Ville a capitulé. Donc ça vous donne une idée du contexte qui règne du côté de la Ville de Québec... Cette vidéo, qui a été rendue publique grâce au journaliste TaÏb Moalla, du Journal de Québec, est un bijou! Au-delà de la sanction, parce que ce dossier est réglé, est-ce qu'un appel au fait de ralentir le travail dans un contexte de moyen de pression est justifié et légitime?»

«Il faut savoir que la gestion des cols bleus, c'est une estique d'affaire. On ne va pas la régler ce matin! Ce qu'il dit, Luc Boissonneault, c'est ce qui se fait dans beaucoup d'arrondissements. Pas tous les arrondissements et pas tous les métiers. Il y a un métier en particulier, ce sont les gars en camionnette. C'est terrible la productivité des camionnettes...»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Réseaux sociaux: un créateur de contenu dénonce les employeurs frileux
3e lien à Québec: «Plus personne ne croit la CAQ» -Jonathan Trudeau
Le chantier n'est «pas à l'abri de nouvelles surprises»

Vous aimerez aussi

0:00
2:56
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En direct
En ondes jusqu’à 12:00