Aller au contenu
Hausse de la demande de diagnostic

«Ça les rassure, les conforte et répare un peu leur estime de soi»

«Ça les rassure, les conforte et répare un peu leur estime de soi»
Médecin qui présente des résultats à une patiente / Photo : nortonrsx / iStock / Getty Images Plus / Getty Images

Depuis les 10 dernières années, les experts de la santé sont bombardés par des gens convaincus de souffrir d'un trouble quelconque, comme le déficit de l'attention ou le spectre de l'autisme, et souhaitent obtenir un diagnostic officiel. Parfois, ils ont réellement l'une de ces étiquettes, mais souvent… ils n’ont rien. C'est ce que révélait cette semaine un reportage du magazine L'actualité

Pourquoi de plus en plus d'adultes consultent-ils pour obtenir un diagnostic? La neuropsychologue et présidente de l’Ordre des psychologues du Québec, Christine Grou, aborde le sujet, samedi, au micro d'Élisabeth Crête. 

«Je pense que les gens consultent de plus en plus parce qu'ils en entendent de plus en plus parler et c'est de plus en plus connu effectivement. Et oui, on a de meilleurs outils pour diagnostiquer. Mais aussi, recevoir un diagnostic, ça les rassure, ça les conforte, et souvent, ça répare un peu leur estime de soi.»

Écoutez-la expliquer pourquoi parfois il arrive que des professionnels arrivent à des conclusions différentes concernant un même patient...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Élisabeth Crête

Société distincte : «Une série qui navigue entre le réel et le surréel»
«On dirait qu'on pardonne un peu tout à Christian Dubé»-Antonine Yaccarini
Les chroniques les plus mémorables de Frédéric Labelle et Élisabeth Crête

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En direct
En ondes jusqu’à 00:00