Aller au contenu
Transport collectif

«Avoir une vision ouverte et généreuse, mais pas illogique et irrationnelle»

«Avoir une vision ouverte et généreuse, mais pas illogique et irrationnelle»
Luc Ferrandez / Cogeco Média

Dans son édito lundi, Luc Ferrandez commente la saga opposant la ministre des Transports Geneviève Guilbault et les maires responsables des sociétés de transports concernant le déficit monstre dans le transport collectif.

«Il va falloir faire des choix courageux et avoir une vision ouverte et généreuse du transport en commun, mais pas illogique, pas irrationnelle. Il faut comprendre que ça a un coût.» 

Selon La Presse, la ministre offre 200 millions de dollars, soit 70% du déficit conjoncturel des sociétés de transport du Grand Montréal, pour 2025.

L’ARTM évoque des réductions de services si l'offre du gouvernement Legault ne respecte pas sa demande qui s'élève plutôt à 420 millions.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

«Sur 230 tonnes de textile, on en réemploie 200 tonnes»
«L'âge d'or des clubs à Montréal est révolu» - Geneviève Pettersen
«Il y a vraiment eu de graves conséquences quand ces données ont été révélées»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les grands titres
En direct
En ondes jusqu’à 05:30