Aller au contenu

Laboratoires OPTILAB: un été qui s'annonce difficile dans les hôpitaux

Laboratoires OPTILAB: un été qui s'annonce difficile dans les hôpitaux
Un été qui s'annonce difficile en raison de la pénurie de technologistes médicaux / Getty Images

Les technologistes médicaux du Québec prévoient un été difficile dans les hôpitaux.

La pénurie de main-d'œuvre frappe durement et la relève n'est pas au rendez-vous.

Environ 85 % des diagnostics reposent d'abord sur une analyse de laboratoire.

«Je vous dirais qu'on est vraiment près du mur. Il y a des enjeux qu'on voit et avec la pénurie, ça a exacerbé le traitement des délais.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Tous les yeux rivés vers Gabriel Nadeau-Dubois en fin de semaine
Roland-Garros: portrait du Québécois Gabriel Diallo
Un séjour express à Stockholm pour voir Taylor Swift

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Même le week-end
En direct
En ondes jusqu’à 11:00