Aller au contenu
Commission Normandeau-Ferrandez

Services publics: «Ben non désolé, ce n’est pas possible...va au privé!»

Services publics: «Ben non désolé, ce n’est pas possible...va au privé!»
La commission Normandeau-Ferrandez / Cogeco Média

L’insatisfaction des Québécois face aux services publics est palpable selon un sondage Léger. Avec les taxes, impôts et services publics, est-ce que les contribuables en ont assez pour leur argent?

Voilà la question sur laquelle se penchent les commissaires Luc Ferrandez et Nathalie Normandeau, jeudi matin, au micro de Paul Arcand.

«C’est clair que non! [...] Il y a un effondrement quasi généralisé de leur service gouvernemental. Et les services, les uns après les autres, dans les hôpitaux, dans l’éducation à la DPJ, la crise des passeports, la SAAQ [...] Mon hypothèse, c’est qu’il y a un véritable effondrement non documenté du nombre d’heures travaillées.»

«Si j’avais à traduire le sentiment des Québécois, c’est qu’ils ont le moral dans les talons et il n’y a plus de trous dans la ceinture. À un moment donné, c’est comme si il n’y a plus de marge de manœuvre. Et ils sont frustrés parce qu’effectivement il y a un enjeu lié à l’accès aux services qui est de plus en plus difficile. Puis ce qui les frustre (et je m’inclus là-dedans), c’est que tu paies des impôts en malade, souvent toute ta vie et quand vient le temps d’avoir des services en santé par exemple, ou en éducation, parce que ton enfant a besoin d’un psychologue ou d’un travailleur social, là on dit: "Ben non désolé, ce n’est pas possible, va au privé!"»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

«On est tous dangereux: piétons, autos, cyclistes» -Luc Ferrandez
«On a constaté que la communication est la clé» - Sheila Fortuné
«Aujourd'hui, le rêve est devenu réalité» -Danny St Pierre

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00