Aller au contenu
Ouverture de la Maison Benoît Labre

«Ils consomment là, vraiment à la vue des enfants»

«Ils consomment là, vraiment à la vue des enfants»
Patrick Lagacé / Cogeco Média

De nombreux parents d'enfants qui fréquentent l’école primaire Victor-Rousselot sont mécontents de l'ouverture de la Maison Benoît Labre, un centre d’inhalation et d’injection de drogues sous supervision, située à 80 mètres de l'établissement scolaire. 

Charles Deschênes-Trottier, père de deux enfants fréquentant l’école primaire Victor-Rousselot, exprime ses inquiétudes, vendredi, au micro de Patrick Lagacé. 

«Il y avait une tente et tout ça a pris toute la journée pour que les autorités viennent l'enlever. Mais bon, là, ils sont beaucoup, ils sont à peu près une dizaine chaque jour, donc ils consomment. Là, c'est vraiment à la vue des enfants, c'est à travers la clôture, on peut les voir.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

Une pétition contre les propos misogynes d'Harrison Butker
La fin du prix plancher de l’essence? Plus de transparence?
Abolir le prix plancher de l’essence: efficace pour abaisser le coût d'un plein?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Classiques 80-90
En direct
En ondes jusqu’à 17:00