Aller au contenu

Près de 117 000 des jeunes ne sont pas sur les bancs d'école

Près de 117 000 des jeunes ne sont pas sur les bancs d'école
Philippe Cantin / Cogeco Média

Le taux d'absentéisme des élèves de la province est aussi élevé que pendant la pandémie. 10% des élèves, ce qui représente plus de 115 000 étudiants ne sont pas quotidiennement assis sur les bancs d'école.  

La pandémie et ses nombreux confinements y sont-ils pour quelque chose? Comment redonner le goût aux jeunes de retourner à l'école?


Écoutez Kathleen Legault, présidente de l'Association montréalaise des directions d'établissement scolaire, suivi de Simon Landry, un enseignant au secondaire et Alexandra Fournier, porte-parole et conseillère expertise chez Tel-Jeunes au micro de Philippe Cantin sur le sujet. 

«C'est parce qu'on a vu une baisse de la motivation pour toutes sortes de raisons. Vous les avez nommées d'emblée: la suite de la pandémie des élèves qui ont accumulé des retards, la grève, tout ça s'ajoute. On a vu aussi une fragilité au niveau de la santé mentale. On parle juste des absences à l'école, mais on a aussi vu que les élèves qui viennent moins à leurs activités parascolaires. Certains élèves ne viennent pas à leurs activités de rattrapage. Donc on a plusieurs indices qui nous parlent d'un problème plus large que l'absence. Finalement, l'engagement scolaire de nos jeunes est fragilisé.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Philippe Cantin

La banalisation des insultes de Pierre Poilievre
Venise exige dorénavant un billet pour les touristes afin d'accéder à la ville
Controverse transport en commun

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00