Aller au contenu
Palmarès des pires routes par CAA-Québec

«Ça ne veut rien dire» -Maxime Pedneaud-Jobin

«Ça ne veut rien dire» -Maxime Pedneaud-Jobin
Une rue en très mauvais état. / Getty Images

Maxime Pedneaud-Jobin, l'ancien maire de Gatineau, critique le palmarès des pires routes du Québec produit annuellement par CAA-Québec.

Il remet en question sa méthodologie et son influence sur les décisions d'infrastructures et il souligne que le palmarès ne reflète pas les vrais problèmes des routes et que les décisions devraient se baser sur des critères plus larges que l'état de l'asphalte, incluant la sécurité et l'infrastructure sous-jacente.

Au micro de Luc Ferrandez, il souligne les choses ainsi.

«D'abord, il y a les vrais problèmes d'infrastructures. Je tiens à le dire avant de commencer. C'est vrai que les rues font dur... Mais ça, ce n'est pas un palmarès des rues au Québec. C'est un palmarès des rues où le monde est le plus choqué et qui ont pris le temps d'écrire puis de mettre leur adresse de courriel. Mais il n'y a pas de critères, il n'y a pas de vérification, il n'y a pas d'analyse. Moi, j'ai voté quinze fois, puis j'ai voté pour ma rue qui est en parfait état. Tu sais. Ça veut pas dire grand-chose.»

On l'écoute...

Il mentionne également le faible nombre de participants au sondage et l'impact négatif de se fier uniquement à ce palmarès pour la réparation des routes.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

«Cette agence se situe dans un entre-deux qui doit être défini»
«Il y a des accidents et des morts, qu'est-ce qu'on attend?»
«Elle aurait pu être déposée par GND et la gauche pragmatique!» -Philippe Léger

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00