Aller au contenu
Le fameux striptease budgétaire de Justin Trudeau

«Il fâche les provinces, mais il aura besoin de leur collaboration»

«Il fâche les provinces, mais il aura besoin de leur collaboration»
Philippe Léger / Cogeco Média

Face à son impopularité, le gouvernement de Justin Trudeau a adopté une nouvelle stratégie cette semaine, en annonçant sur une base régulière des budgets qui seront accordés dans plusieurs secteurs.

Le chroniqueur Philippe Léger, qui se questionne sur l'efficacité de ce «striptease budgétaire» touchant à des champs de compétences provinciaux,  en discute, samedi, à l'émission Même le week-end.

«Depuis une semaine et demie, on a annoncé des milliards en infrastructures, en logements, un programme d'alimentation, des places en garderie. Sur la forme, en termes de communication, c'est bien, on occupe l'espace. Mais sur le fond, toutes ces annonces-là sont faites dans les champs de compétence des provinces. Justin Trudeau veut montrer qu'il est présent pour les Canadiens. Mais ça fâche les provinces, et pour genre de programme, tu as besoin de la collaboration des provinces. Donc on peut se questionner sur cette stratégie-là et sa faisabilité.» 

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Élisabeth Crête

De nouvelle mesure concernant l'entrée des chiens aux États-Unis
Le président iranien Ebrahim Raïssi est mort
«Visiblement les gens ne sont pas au courant de leurs droits en ligne»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Classiques 80-90
En direct
En ondes jusqu’à 17:00