Aller au contenu

Crimes violents: mieux prévenir chez les potentiels suspects

Crimes violents: mieux prévenir chez les potentiels suspects
Philippe Cantin / Cogeco Média

Le traitement des personnes non criminellement responsables est loin d'être une affaire simple. Plusieurs incidents violents sont survenus à Montréal au cours des dernières semaines impliquant des suspects aux problèmes psychiatriques.


Écoutez l'entrevue de Philippe Cantin avec le Dr Gilles Chamberland, psychiatre à l'Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel.


Le Québec traite les cas de manière distincte des autres provinces, indique le Dr Chamberland.

«Dans le reste du pays, ils en ont beaucoup moins. Ils utilisent cette non-responsabilité-là seulement pour les crimes les plus graves», explique-t-il.

Il faut améliorer la prévention, estime le psychiatre et chaque cas est unique.

«La majorité des patients psychiatriques ne sont pas plus dangereux que la population normale. Ils sont même plus souvent victimes», insiste le Dr Gilles Chamberland.

«Mais quand ils sont en psychose, quand ils ne sont pas stabilisés, ils peuvent l'être. Ils souffrent de cette situation-là aussi, si on ne peut pas les aider.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Philippe Cantin

«O.J. Simpson avait un côté plus que sombre, épouvantable»
Action collective autorisée contre la LHJMQ: «C'est vraiment le tout début»
«Je ne peux pas croire à ce scénario» -Philippe Cantin

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00