Aller au contenu

Faut-il interdire les pubs de malbouffe auprès des jeunes?

Faut-il interdire les pubs de malbouffe auprès des jeunes?
Il y a une raison scientifique qui explique pourquoi vos ados aiment la malbouffe. / Getty Images/Uilson Junqueira

Les jeunes sont plus vulnérables aux attraits de la malbouffe que les adultes. Une étude de l'Université Laval suggère de bannir les pubs pour les plus jeunes publics.


Écoutez la discussion de Luc Ferrandez avec Geneviève Pettersen sur les publicités de l'industrie alimentaire et la malbouffe.


«C'est difficile pour eux de résister. C'est difficile pour eux de se retenir, par exemple de manger un gros sac de chips, un gros sac de bonbons, parce que c'est satisfaisant. Donc d'un côté, ils ont le cortex préfrontal immature, mais le système de récompense chez les ados, il est pleinement développé», explique Geneviève Pettersen.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Match historique de la LPHF au Centre Bell, samedi
«Un développement à l'abri de la spéculation» -Robert Beaudry
Les Québécois consomment-ils de moins en moins d'alcool?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
En direct
En ondes jusqu’à