Aller au contenu

Doit-on s'inquiéter de voler en Boeing 737 Max?

Doit-on s'inquiéter de voler en Boeing 737 Max?
Avion de Boeing qui a dû atterrir d'urgence au début de l'année / The Associated Press

Les jours passent et plus on en apprend au sujet de Boeing. Le constructeur a échoué 33 des 89 vérifications effectuées par l’agence américaine de réglementation de l’aviation civile (FAA) pour les avions 737 Max.

Écoutez Xavier Tytelman, ancien pilote militaire, consultant en aérospatiale et en défense ainsi que youtubeur, qui s’entretient avec Patrick Lagacé.

Selon Xavier Tytelman, il n'y a pas de quoi s'inquiéter.

«Il y a le fait que Boeing avait fait une première version de son 737 Max qui effectivement avait un défaut qui a été corrigé par la suite. Donc l'avion depuis, il a fait des millions et des millions d'heures. On sait que c'est totalement corrigé», assure-t-il.

«Il y a un deuxième problème, c'est le contrôle qualité, c'est de s'assurer que l'avion qui va être livré est bien conforme aux exigences des régulateurs de sécurité aérienne. Et là, c'est vrai qu'il y a des écarts qui sont observés, qui ont fait que les avions ne pouvaient plus être livrés pendant une certaine période. Et puis plus récemment, on a l'événement avec ce panneau qui a été arraché. C'est très grave, ça aurait pu provoquer un accident. Heureusement, il n'y a pas eu de morts. Mais ce sont des choses qui sont réparables facilement. C'est-à-dire que les écarts sur le contrôle qualité sont faciles. Il suffit de vérifier cette porte si elle est bien accrochée partout dans le monde. Il suffit de vérifier s'il n'y a pas de microfissures sur les pièces en titane. Et ça a été le cas sur les 787.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

Retour sur l'éclipse avec Martin Carli
La revue politique de la semaine
Une année difficile, de Olivier Nakache et Éric Toledano

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30