Aller au contenu
Crise en Haïti

«On ne peut pas ignorer le problème. On doit répondre» - Bob Rae

«On ne peut pas ignorer le problème. On doit répondre» - Bob Rae
Bob Rae / La Presse Canadienne

Hier, a eu lieu une réunion d'urgence à Kingston, en Jamaïque, sur l'avenir d'Haïti. Des représentants du Canada, des États-Unis, de la France, des Caraïbes et de l'ONU ont discuté de la violence des gangs dans le pays, ce qui a mené à la démission du premier ministre Ariel Henry, alors qu’il se trouve à Porto Rico. 

Écoutez Bob Rae, ambassadeur et représentant permanent auprès des Nations Unies à New York, aborder cette situation au micro de Patrick Lagacé. 

Ariel Henry va officiellement se retirer quand un gouvernement de transition sera mis en place. 

De son côté, il entrevoit à court terme une possible stabilisation d'Haïti.

«On parle toujours de possibilités, il n'y a pas de garantie, dit-il. C'est un moment très, très difficile pour le pays. C'est aussi le moment de choisir parce qu'il faut établir un processus qui a l'appui de tous les partis politiques et qui peut créer la possibilité des élections. Il faut avoir un gouvernement transitoire qui a effectivement la capacité de répondre à la situation et aux obligations internationales d'Haïti. Alors, je crois que c'est important de reconnaître la nature du problème, et c'est important aussi de voir où sont les possibilités du changement. Et c'est pourquoi le Canada a effectivement participé dans les discussions pour trouver des solutions.»

«Je ne suis pas quelqu'un qui pense que la meilleure chose qu'on peut faire, c'est d'ignorer le problème. On ne peut pas ignorer le problème. On doit répondre.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

Éric Lefebvre: «Le bog, c'est qu'il reste comme député indépendant» -
Un documentaire sur la lecture de Claudia Larochelle
Pour ou contre de payer pour visiter les Îles-de-la-Madeleine?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30