Aller au contenu
Le manque de neige

«La neige en hiver, ça sert d'isolant pour les cultures» -Martin Caron

«La neige en hiver, ça sert d'isolant pour les cultures» -Martin Caron
Un champ sans trop de neige en hiver / Getty Images

Les agriculteurs du Québec vivent mal le trop peu de neige tombée au mois de février. Et ils s'inquiètent.


Pour en parler, l'animateur Luc Ferrandez reçoit Martin Caron, directeur général de l’Union des producteurs agricoles.


«La neige en hiver, pour nous, ça sert d'isolant pour les cultures qu'on a faites à l'automne, où les cultures de foin et de fourrage. Ces cultures-là sont encore vivantes. Du blé d'automne qu'on fait, et ça aussi, c'est vivant. Alors quand on a de la neige, ça va isoler par rapport au gel, par rapport à la pluie qu'on a, de la pluie verglaçante. Ce qui amène des impacts énormes sur ces cultures.»

«On perd des plants. Puis, je rajoute à ça dans les cultures des bleuets, c'est la même chose. Si on est capable, entre autres, d'avoir un isolant dont la neige, ça permet de protéger ces cultures, parce qu'on n'a plus de neige comme présentement. Mais il arrive des pluies ou des grands froids, pluie verglaçante et là, ça risque de mettre en péril ces cultures-là, qui vont avoir des dommages énormes.»

On écoute Martin Caron...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Des milliers de milliards de cigales sur le point d'émerger aux États-Unis
«C'est très, très difficile de gérer les poubelles dans un parc» -Luc Ferrandez
Crise du logement et xénophobie au Mexique

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 04:30