Aller au contenu
Discours à la nation

Ukraine: Vladimir Poutine brandit la menace nucléaire

Ukraine: Vladimir Poutine brandit la menace nucléaire
Le président russe, Vladimir Poutine, lors de son discours à la nation, jeudi. / Mikhail Klimentyev, Sputnik, Kremlin Pool Photo via AP

Lors de son discours à la nation, jeudi, le chef d’État russe Vladimir Poutine a déclaré être prêt à utiliser l’arme nucléaire en cas d’une escalade dans le conflit en Ukraine.

Il a averti les pays occidentaux à propos d’une «menace réelle» de guerre nucléaire. C’est rare qu’il brandit la menace nucléaire.

Poutine commentait les propos du président français, Emmanuel Macron, qui a évoqué cette semaine l'éventualité de l'envoi de troupes occidentales en Ukraine. 

À deux semaines de l'élection présidentielle en Russie, le président russe s'est également félicité pour l'avancée de son armée sur le front. 


Écoutez le général Dominique Trinquand, ancien chef de mission militaire de la délégation française auprès des Nations unies, qui discute des propos très inquiétants du président de la Russie.


 

«Je crois que la déclaration de Macron est mal comprise. Les gens n’écoutent pas le langage utilisé. Il a dit qu’une option ne doit pas être exclue. […] Depuis deux ans, c’est Vladimir Poutine qui dicte le tempo aux pays occidentaux. Quant à la réaction de Poutine, qui a parlé de menace nucléaire, elle sous-entend qu’il se sent en position de faiblesse. Ça veut dire qu’il n’a pas les moyens de résister à la pression adverse. Ensuite, il veut faire peur aux populations occidentales. Pourquoi risquer une menace nucléaire pour l’Ukraine? […] Je pense que derrière les paroles des pays occidentaux, ça prend des actes.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Un nouveau documentaire signé Catherine Perrin
Le «Bonjour-Hi» gagne du terrain, doit-on s'en inquiéter?
Santé: «Le ministère parle des deux côtés de la bouche» -Nathalie Normandeau

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30