Aller au contenu
Meurtre de Guylaine Potvin

«La question de savoir ce qui s'était passé restait dans nos têtes»

«La question de savoir ce qui s'était passé restait dans nos têtes»
Patrick Lagacé / Cogeco Média

Près de 24 ans après la mort de Guylaine Potvin, un jury a mis seulement quelques minutes pour déclarer Marc-André Grenon coupable de meurtre au premier degré, après des semaines de procès.  

Patrick Lagacé discute, mercredi, avec Chantal Potvin, la sœur de Guylaine Potvin, de ce que représentaient ces longues années d'attentes, la plupart en l'absence de preuves pour accuser quelqu'un.

«Tout était plus lent à ce moment-là au niveau des résultats de tests d'ADN. Mais à chaque fois qu'il y avait un suspect, il fallait attendre plusieurs semaines avant d'avoir le résultat, et à chaque fois, c'était une déception. Pour ma part, j'avais lâché prise avec toutes ces années-là. C'est sûr qu'on avait chacun nos vies. Mais même si on continuait à vivre, la question de savoir ce qui s'était passé restait dans nos têtes.»

Écoutez-la discuter de la personne qu'était sa sœur...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

Les nouvelles monarchiques de Philippe-Audrey Larrue Saint-Jacques
Vindredi groovy - Offenbach vs Corbeau
La revue politique de la semaine

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Classiques 80-90
En direct
En ondes jusqu’à 17:00