Aller au contenu

C’est la semaine de prévention du suicide. Quoi faire pour éviter le pire?

C’est la semaine de prévention du suicide. Quoi faire pour éviter le pire?
Luc Ferrandez / Cogeco Média

C’est la semaine de prévention du suicide. Quoi faire pour éviter le pire?

Écoutez Hugo Fournier, PDG de l’Association québécoise de prévention du suicide, au micro de l’animateur Luc Ferrandez.

Le taux de suicide était de 12 suicides par 100 000 personnes en 2021, à peu près la même chose en 2022, au Québec.

Les hommes demeurent plus touchés par le suicide, mais les femmes sont en augmentation.

«Ce qu'on voit dans les indicateurs, c'est qu'il y a plus de femmes et plus de jeunes dames et de jeunes filles qui sont venues à l'urgence pour consultation, tentatives de suicide, pensées suicidaires. Donc, il y a différentes choses qui peuvent expliquer ça. Si on prend l'exemple des jeunes filles, il y a aussi le post-pandémie qui est peut être l'un des facteurs, tout comme l'espèce de pression de performance, la pression sociale et les réseaux sociaux. Tout l'amalgame fait en sorte qu'il y a plus de signes de détresse.»

Les demandes d'aide sont toutefois en augmentation aussi. 

«Au niveau de l'Association québécoise de prévention du suicide, en 2023, il y a plus de 10 000 personnes qui ont demandé de l'aide par textos ou clavardage. Donc, 18 000 personnes en 2023 qui ont demandé de l'aide et 63% c'étaient des femmes, 19% des hommes. Donc on voit que les femmes ont une facilité à demander de l'aide.»

Si vous pensez au suicide ou vous vous inquiétez pour un proche, des intervenants sont disponibles pour vous aider, partout au Québec, 24/7.

Téléphone : 1 866 APPELLE (277-3553)
Texto : 535353
Clavardage, informations et outils : www.suicide.ca 

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Taxe scolaire limitée à 3%: cette mesure est-elle toujours pertinente?
Défusions municipales: «Il y a eu du mauvais des deux bords»
Ce Québécois prêtera à nouveau sa voix pour les Jeux paralympiques

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00