Aller au contenu
L'éditi

La position de la FAE face au projet de loi 47

La position de la FAE face au projet de loi 47
Patrick Lagacé / Cogeco Média

Écoutez le commentaire de l’animateur Patrick Lagacé à propos de la position de la Fédération autonome de l’enseignement (FAE) par rapport au projet de loi 47. 

Mardi avait lieu une commission parlementaire sur ce projet de loi qui vise à protéger les élèves d'abus, d'inconduite, d'agression, même de la part de personnels scolaires, notamment les professeurs. Ça a été déposé par le ministre de l'Éducation, Bernard Drainville.

Mélanie Hubert, la présidente de la FAE, y a témoigné.

Le projet de loi veut lever le voile de la confidentialité disciplinaire entre les centres de services scolaires et entre les établissements scolaires. Pourquoi? Pour protéger les élèves.

Voici ce qu'affirme notamment l'animateur:

«En ce moment, si le prof A démissionne du centre de service scolaire X parce qu'il est sous enquête pour avoir eu peut-être, disons des liens inappropriés avec une élève et que là, il décide de démissionner avant que l'enquête soit terminée et qu'il se fait embaucher au centre de service scolaire Y et ça peut être à côté du centre de service scolaire X, bien, le centre de service scolaire présentement, Y ne peut pas demander au centre de service scolaire voisin si le dossier du prof A est vierge. On ne peut pas demander c'est quoi son dossier disciplinaire: as-tu déjà eu des problèmes dans le passé? Est-ce qu'il y a déjà eu des sanctions? Tu ne peux pas demander ça, c'est confidentiel.»

Or, Mélanie Hubert souhaite protéger les profs, même ceux qui sont problématiques, selon lui.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

Les femmes arbitres représentent moins de 5 % des arbitres d’Hockey Québec
Les guides touristiques étrangers qui parlent du Québec
«Je suis devenu un espèce de bâton dans un conflit» -Yves-François Blanchet

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En direct
En ondes jusqu’à 12:00