Aller au contenu

Santé mentale: vers plus de soins à domicile?

Santé mentale: vers plus de soins à domicile?
Luc Ferrandez / Cogeco Média

Le ministre responsable des Services sociaux, Lionel Karman, a lancé aujourd'hui des nouveaux services pour améliorer l'accès aux soins en santé mentale.

Écoutez Philippe Bonneville, journaliste Cogeco Nouvelles, qui explique que Québec souhaite de plus en plus offrir des alternatives à l'hospitalisation traditionnelle en psychiatrie pour les gens qui ont des besoins de services spécialisés ou ultra-spécialisés en santé mentale. 

L’objectif est notamment d'offrir des soins d'une aussi bonne qualité qu'à l'hôpital, mais dans le milieu de vie de certains patients.

Écoutez aussi Martin Tétreault, directeur du programme de santé mentale, dépendance et itinérance, CISSS Montérégie-Centre, au micro de Luc Ferrandez. 

Rappelons qu’il y a quelques semaines à peine, une obligation a été faite aux psychiatres de venir travailler à l'hôpital parce qu'on disait manquer beaucoup de personnel en psychiatrie.

«En fait, c'est en place depuis des années. C'était dans la culture de l’Hôpital Charles-Le Moyne. On ne le retrouve pas dans l'ensemble. C'est qu'il y a des endroits dans lesquels il y a des psychiatres qui vont travailler, qui sont dédiés au pavillon, donc à l'unité de psychiatrie classique à l'hôpital, et d'autres vont davantage s'orienter vers les services cliniques en externe.»

«On va faire de la stimulation magnétique au niveau crânien. En fait, on est en arrimage avec les professionnels, les médecins de la santé physique. À partir du moment où on régularise la situation de santé physique, dépendamment de la gravité, les gens vont être orientés rapidement, soit vers l'unité d'intervention, un peu comme a mentionné votre collègue. C'est des durées de 24, 48, 72h maximum.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Conserves, marinades et jardinage, selon Danny St Pierre
Le Canada s'est incliné 2-0 face à l'Argentine
Luc Ferrandez met de l'avant des solutions positives

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 05:30