Aller au contenu
Revue de presse

Les agriculteurs français veulent procéder au «siège» de Paris lundi

Les agriculteurs français veulent procéder au «siège» de Paris lundi
Protestation des agriculteurs en France / Photo : Thomas Padilla / The Associated Press

Les agriculteurs français procéderont lundi au siège de la Ville de Paris, poursuivant ainsi leurs revendications auprès du gouvernement pour améliorer leurs conditions de travail. 

Le tout devrait débuter à 14h, heure locale, et impliquer des agriculteurs de la région parisienne et du nord de la France, explique Élisabeth Crête, qui brosse le portrait de la situation, dimanche, lors de sa revue de presse à l'émission Même le week-end

«Plusieurs d'entre eux ne sont plus capables de vivre de leur métier. Et c'est spécial parce que quand on lit leurs revendications, il y a plusieurs points communs avec les agriculteurs du Québec. Ce qu'on demande, c'est l'abandon de la hausse de la taxe sur le diesel. On veut des indemnités plus grandes pour les éleveurs qui sont touchés par la maladie des bovins, et on veut aussi des sanctions plus lourdes contre trois industriels de l'agroalimentaire qui ne respectent pas les lois françaises sur les prix», explique l'animatrice.

Elle ajoute que le premier ministre français, Gabriel Attal, a déjà annoncé qu'il allait assouplir certaines règles pour essayer d'aider les agriculteurs. 

Autres sujets de la revue de presse : 

  • Première peine de mort avec l'azote pur en Alabama : «Même que les gardiens de prison ne s'attendaient pas à ce que ça soit aussi long et aussi pire. Je vous rappelle, ça n'avait jamais été testé sur les humains et que c'est interdit sur les animaux»
  • TVA Nouvelles : certaines personnes dont la voiture a été volée reçoivent des contraventions de stationnement...
  • La Presse : le coût réel de l'adoption d'un animal...
Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Élisabeth Crête

Les chroniques les plus mémorables de Frédéric Labelle et Élisabeth Crête
Société distincte : «Une série qui navigue entre le réel et le surréel»
«On dirait qu'on pardonne un peu tout à Christian Dubé»-Antonine Yaccarini

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La nuit en direct
En direct
En ondes jusqu’à 03:00