Aller au contenu

Le retour de Trump à la tête du parti républicain pourrait se confirmer

Le retour de Trump à la tête du parti républicain pourrait se confirmer
L'ancien président Donald Trump quitte son immeuble à New York, lundi. / La Presse Canadienne

Tous les yeux sont rivés cette semaine vers le New Hampshire, aux États-Unis, où le retour de Donald Trump à la tête du parti républicain pourrait se confirmer si sa seule rivale Nikki Haley ne parvient pas à s’imposer. 

Écoutez la chronique américaine de Valérie Beaudoin au micro de Patrick Lagacé. Elle se trouve présentement à Manchester, au New Hampshire.

Elle a assisté ce matin à un événement où la candidate Nikki Haley s'adressait aux électeurs. 

«Nikki Haley et Donald Trump, c'est les deux seuls qui restent dans cette course-là», explique la chroniqueuse.

«Nikki Haley, c'est son espèce de dernière chance, même si on est au deuxième État seulement qui vote. Elle a toute la pression de pouvoir être élue ici, ou du moins, d'être très, très près de Donald Trump. Et ce matin, j'ai vu l'ambiance, entendu son message et vraiment ce qu'elle présente, c'est le changement. “On veut pas Trump, on veut pas de Biden, on veut quelque chose d'autre”.

«Elle a parlé des vétérans, elle a parlé de la jeunesse, elle a parlé de l'armée. Elle a vraiment beaucoup parlé du fait que son mari était déployé en ce moment. Donc ça, c'est une particularité qu'on entend peut-être un petit peu moins de sa part, en disant que c'était une comptable et qu'elle savait comment diriger un pays.»

Elle aborde aussi Ron DeSantis qui a abandonné la course hier et la popularité de Trump sur le terrain.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Valérie Beaudoin

Primaire républicaine en Caroline du Sud : pourquoi est-elle si importante?
Joe Biden a des raisons d'être inquiet
«Ça commence à faire pas mal d'argent» -Valérie Beaudoin

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30