Aller au contenu

Retirer le service à la caisse : une solution à la pénurie de main-d'œuvre?

Retirer le service à la caisse : une solution à la pénurie de main-d'œuvre?
Service à la caisse d'une boulangerie / Photo : sanjeri / E+ / Getty Images

Les propriétaires des boulangeries Mamie Clafoutis ont décidé de se tourner vers le libre-service pour contrer la pénurie de main-d'œuvre.

Nicolas Delourmel, copropriétaire des boulangeries Mamie Clafouti, explique les avantages de cette solution et ses objectifs, samedi, au micro d'Élisabeth Crête. 

«Le but ce n'est pas d'enlever les employés, mais d'avoir une flexibilité. Donc si quelqu'un est en retard, moi je peux quand même ouvrir mon magasin. Donc le personnel est toujours là, sauf qu'on peut quand même gérer sans lui.»

Écouter Nicolas Delourmel expliquer les deux étapes par lesquelles il transformera son service...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Élisabeth Crête

PLQ: «Les seuls absents, ce sont ceux qui se présentent à la chefferie!»
Une nouvelle série originale sur Crave: «Le retour d’Anna Brodeur»
Où sortir à Montréal lors d'une première rencontre amoureuse?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Même le week-end
En direct
En ondes jusqu’à 11:00