Aller au contenu
Recrutement d'infirmières

La grande séduction en Abitibi

La grande séduction en Abitibi
Un sentier en Abitibi / Getty Images

En Abitibi, des citoyens ont lancé il y a deux ans une opération de grande séduction afin d'attirer des soignants dans la région.

Et l'initiative est populaire, comme vient l'expliquer Sylvain Trudel, le président du mouvement citoyen la Grande séduction, au micro de Luc Ferrandez.

«On a un objectif de 100 infirmières d'ici 2026. On est rendus à 49 infirmières. On est tout près de la moitié de notre objectif et on est plus encouragés que jamais», dit-il.

«Tout le monde a vu le film La Grande Séduction. Nous, on est partis de ce film-là, puis on a voulu être les premiers à le mettre en application dans la vraie vie, à l'échelle d'une communauté. Et c'est ce qu'on fait depuis un an et demi.

«Ce qui est merveilleux avec ce concept, il n'est pas original, on ne l'a pas inventé. Mais en trois mots, tout le monde comprend exactement ce qu'on veut faire, ce qu'il y a à faire. Tout le monde comprend que chacun des petits gestes que chaque citoyen peut faire va avoir une grande importance.

«Et surtout, ça va mobiliser la communauté pour passer d'une fermeture partielle à la moitié des lits de notre hôpital, à une mobilisation qui a fait que tout le monde aujourd'hui comprend exactement ce qu'il y a à faire et comprend à quel point trouver des logements, trouver des services de garde, donner des meubles, accueillir nos nouveaux arrivants, à quel point ça peut faire une grande différence dans la rétention. Parce qu'effectivement, c'est la rétention qui est toujours le défi dans la création de main-d'oeuvre.»

On l'écoute...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Avez-vous cessé d'aller à Montréal ?
Des léopards en... Angleterre !
«Le statu quo n'est pas acceptable dans le système de santé» -Stanley Vollant

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Parlons-nous
En direct
En ondes jusqu’à 20:00