Aller au contenu
Samedi, contre les Rangers

«Il nous a ramené dans l'ère Price» -Dany Dubé

«Il nous a ramené dans l'ère Price» -Dany Dubé
Samuel Montembeault se dresse contre les Rangers. / Matt Garies/Getty Images

Des milliers de partisans des Canadiens de Montréal ont été éblouis par la performance du gardien Samuel Montembeault, samedi, contre les Rangers de New York.

Même des vétérans observateurs comme Martin McGuire et Dany Dubé l'ont été et ils mesurent la progression du Québécois au micro de Mario Langlois, aux Amateurs de sports.

«Samedi, il nous a ramené dans l'ère Price dans le sens qu'il a fait à lui seul la différence entre la victoire et la défaite. Il nous a démontré qu'il pouvait faire de grandes choses. Ça, pour un joueur de 27 ans qui a juste joué 121 matchs dans la Ligue nationale, c'est révélateur de la qualité du gardien qu'il peut devenir.».

Et l'analyste se penche aussi sur l'aspect physique et mental du gardien francophone.

«Sur le plan physique, je pense qu'on est pas mal là. Il n'y aura pas beaucoup de gains, mais je pense qu'il a le bon état d'esprit. Il ne vit pas trop dans le passé. Il est capable de faire le vide. Il reste dans le présent. Et sur le plan mental, j'ai vu une grande différence.»

On les écoute...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Mario Langlois

«Tout d'un coup, sa job de rêve se libère» -Bruno Gervais
Tous - ou presque - derrière les Oilers
Ça sent la coupe !

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En direct
En ondes jusqu’à 00:00