Aller au contenu

Des cabines d'essayage de vêtements dans les bureaux de poste en France

Des cabines d'essayage de vêtements dans les bureaux de poste en France
Marie-Claude Lavallée / Cogeco Média

Une nouvelle initiative des postes sème la controverse en France, alors que certains bureaux de poste offrent maintenant une cabine d’essayage pour ceux qui commandent des vêtements en ligne.

Écoutez Marie-Claude Lavallée aborder le tout avec Philippe Latronche, président de l’association des commerçants de la Ville de Lannion en Bretagne et propriétaire d’un magasin d’informatique.

« Il faut savoir que dans des villes comme Lannion qui sont des villes moyennes de 20 000 habitants, en fait, l'État français cherche à revitaliser les centres-villes en finançant des travaux dans les magasins, des rénovations en finançant donc la réhabilitation des centres-villes et la poste qui pour nous fait partie quand même quelque part de l'État est un service public vient un peut nous pirater cette action en favorisant les achats internet. Donc ça nous paraît vraiment très contradictoire.

«Il faut savoir que dans des villes comme Lannion qui sont des villes moyennes de 20 000 habitants, en fait, l'État français cherche à revitaliser les centres-villes en finançant des travaux dans les magasins, des rénovations en finançant donc la réhabilitation des centres-villes et la poste qui pour nous fait partie quand même quelque part de l'État est un service public vient un peut nous pirater cette action en favorisant les achats internet. Donc ça nous paraît vraiment très contradictoire.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Marie-Claude Lavallée

«Aller à l'épicerie, c'est devenu de plus en plus anxiogène»
Les suggestions d'Isabelle Marjorie Tremblay
Le français dans les vestiaires de hockey: comment en est-on arrivé là?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En direct
En ondes jusqu’à 07:00