Aller au contenu
Hommage à un journaliste de carrière

Quand les salles de nouvelles se vident

Quand les salles de nouvelles se vident
Patrick Lagacé / Cogeco Média

Le journaliste Jean-François Plante, du journal Le Droit, quitte le quotidien après trois décennies de carrière.

Ami de l'animateur Patrick Lagacé, il est un des nombreux journalistes qui accepte une prime de départ à la retraite de son employeur, comme on le voit beaucoup dans le milieu en ces temps difficiles.

«C'est comme courir un marathon. Tu as prévu 42 kilomètres, puis là, tu t'arrêtes au 37ᵉ, mais par choix. Dans le domaine des médias, aujourd'hui, tu regardes le mur s'en venir. Tu es dans le train, tu dis ouais... Est-ce que je saute à une place où ça va être sécuritaire pour atterrir? Je pense que c'est ça que j'ai fait dans le fond.»

Si ls médias n'étaient pas dans une situation si difficile, à quel âge serait-il parti?

«Peut-être dans cinq, six ans.. Six ans peut être. L'information, c'est des salles de salles de nouvelles qui se vident. Je couvre surtout le hockey junior et je suis pas mal tout seul dans ma gang. Je pense que Alexandre Pratt avait fait allusion l'autre jour, au dernier des Mohicans. Il parlait de moi comme ça. Il va y avoir des matchs en Outaouais où il y a un gros marché quand même. On a un gros marché, là.»

«Chaque fois que j'écris un article sur les Olympiques (de Gatineau, l'équipe de hockey junior), ça se retrouve dans le top cinq. Donc, il y a un public pour ça. Il y a du monde qui veulent ça, qui attendent ça.»

On écoute Jean-François Plante...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Catherine Beauchamp

La nouvelle série Les armes: «Un suspense militaire» -Fabienne Larouche
Expérience journalistique au Festival de Cannes: «L'envers de la médaille»
77e Festival de Cannes: les citrons et les oranges de Catherine Beauchamp

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00