Aller au contenu

Une mère sauve son fils de 16 ans en lui faisant le RCR

Une mère sauve son fils de 16 ans en lui faisant le RCR
Archives. La RCR / Jacob Wackerhausen / iStock / Getty Images Plus

En février dernier, une mère de Malartic, en Abitibi-Témiscamingue, a sauvé la vie de son garçon de 16 ans alors qu’il s’est effondré lors d’une partie de basketball, selon TVA Nouvelles.

Hugo Paradis a fait un arrêt cardiaque lors d'une simple partie avec son père et des amis.

Écoutez la mère Cathy Allain et son fils, Hugo Paradis au micro de Luc Ferrandez qui raconte les événements.

La mère est infirmière de métier, spécialisée en soins hospitaliers d'urgence. Lors des événements, elle a bondi sur l'aire sportive pour venir faire de la réanimation. Elle a tenté de le réanimer pendant huit minutes. 

«Je n’étais pas à l'école où c'est arrivé, donc quand je suis arrivée sur place, ça faisait déjà près de cinq minutes qu'Hugo s'était effondré. Il y avait déjà des choses qui avaient été mises en place. Mon conjoint avait contacté le 911, il avait su reconnaître les signes aussi de l'arrêt cardiaque, avait contacté toute l'aide nécessaire. Puis, quand je suis arrivée, j'ai débuté tout de suite les manœuvres de RCR. Puis un ami de la famille qui était présent nous a apporté le défibrillateur qu'on a pu installer très rapidement.»

Elle ajoute que ça vaut la peine de continuer une réanimation, peu importe le temps, parce que ce qu'on cherche à faire quand on réanime, c'est vraiment de venir oxygéner le cerveau et les organes vitaux du patient.

«C'était très efficace à partir du moment où on a commencé la réanimation, on voyait la coloration d'Hugo changer et revenir à une coloration plus normale, mais on n'avait toujours pas de pouls à ce moment-là, donc ça a pris deux chocs pour pouvoir ramener un pouls. L’arrêt cardiaque en tant que tel a duré près de 16 minutes. Hugo ne s'est pas réveillé tout de suite. À partir du moment où on a eu un pouls, on a eu quand même un 48h, où on ne savait pas trop dans quel état on allait le retrouver.»

À son réveil, les parents ont retrouvé leur garçon, sans séquelle.

Elle rappelle que c'est important de faire ses cours de RCR.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Éditorial de Luc Ferrandez
Ralentissement de l’inflation à 2,9% : est-ce une bonne nouvelle?
Dans les coulisses de l'école Vanguard

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30