Aller au contenu

La promesse brisée de la vente de la maison

La promesse brisée de la vente de la maison
Pierre-Yves McSween / Cogeco Média

La hausse du prix des maisons a un impact sur les promesses de vente.

Et Pierre-Yves McSween aborde ce sujet au micro de Patrick Lagacé.

«Il y a à peu près une vingtaine d'années, tu pouvais t'acheter un plex pour 250 000 $, 300 000 $. C'était cher, mais les taux de commissions des courtiers étaient quand même de 4, 5 % et tu avais les mêmes enjeux de pénalités hypothécaires, mais qui étaient évidemment sur une plus petite somme.

«Donc, ce que j'essaie de dire aujourd'hui, c'est que vous arrivez maintenant avec l'achat d'une maison fixe cinq ans, vous prenez un taux, tout va bien. Tout à coup, changement de vie! Un enfant arrive, il faut déménager, il faut changer de job. Séparation, peu importe, il faut vendre la maison.

«La maison ne vaut plus 200 ou 300 000 $, elle vaut 5, 6, 700 000 $ à Montréal. Donc, vous vous retrouvez avec, par exemple, comme frais de transaction sur une maison rapidement vendue, disons une pénalité hypothécaire d'au moins 10 000 $ parce que vous avez signé, vous avez votre courtier immobilier qui, par exemple sur une maison de 700 000 $,  40 241,25 $ après taxes, et donc, au total avec le notaire et autre, ou peu importe les transactions que vous aurez pour vous reloger ailleurs, des nouveaux rideaux... C'est une facture facilement de 50 000 $, 60 000 $. Ça veut dire que vous pouvez y laisser votre mise de fonds en coûts de transaction, tellement que la mise de fonds est grande maintenant.»

On écoute Pierre-Yves McSween...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Pierre-Yves McSween

Sagard ouvre le placement privé à d’autres types d’investisseurs
Dépôt illégal exigé par certains proprios: l'analyse de McSween
Les Affaires change son modèle d’affaires…

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Classiques 80-90
En direct
En ondes jusqu’à 18:00