Aller au contenu
Les Penguins ont moins de points que le Canadien

«On n'est pas satisfaits de nos résultats» -Kristopher Letang

«On n'est pas satisfaits de nos résultats» -Kristopher Letang
Kristopher Letang / Joe Sargent/Getty Images

Les Penguins de Pittsburgh seront les visiteurs au Centre Bell, mercredi soir, afin d'affronter les Canadiens de Montréal.

À 48 heures de cet affrontement, le défenseur des Penguins de Pittsburgh Kristopher Letang discute de la situation des Penguins avec l'animateur Mario Langlois, aux Amateurs de sports.

Letang, 36 ans, admet que les Penguins (11-12-3, 25 points) n'ont certes pas le premier tiers de saison qu'ils espéraient.

«On n'est pas satisfaits de nos résultats en ce moment. On savait que ça allait prendre une période d'adaptation avec toutes les acquisitions faites durant l'été. On ne pensait pas que ça allait prendre autant de temps et d'être capables d'avoir de la constance, mais on travaille là-dessus. Il y a beaucoup de matchs qui ont été perdus par un seul but. On est proches, mais il va falloir rajouter de la constance à notre jeu.»

Les Penguins sont sur une séquence de 0-en-37 en avantage numérique. Il n'y a pas que le Canadien qui a des ennuis sur cet aspect...

«Je crois vraiment que ton jeu de puissance n'est pas basé sur tes meilleurs joueurs. Ton jeu de puissance est basé sur le rôle de tes joueurs mis en place. Qu'est-ce qu'ils sont capables d'apporter?

«Exemple. Si tu as un joueur comme Crosby ou Nick Suzuki, des fabricants de jeu, tu ne peux pas en avoir trois pareils. Tu ne peux pas avoir juste des joueurs qui veulent shooter la rondelle.»

Et avec l'arrivée d'Erik Karlsson, Letang a perdu du temps de glace, notamment sur le jeu de puissance.

«On dit haut et fort qu'on n'est pas en train de vieillir, on n'aime pas ça, mais c'est la réalité de la chose et les entraîneurs essaient de distribuer le temps de glace pour que l'on ait du succès. Mon temps a diminué. Ça change un peu la dynamique.»

Letang, Sidney Crosby et Evgeni Malkin jouent ensemble depuis 18 années. Un record pour un trio au sein d'une même équipe professionnelle en Amérique du Nord.

Sont-ils devenus des «DG» au sein des Penguins?

«Parfois, les DG font passer des messages par nous... C'est sûr que quand ça fait longtemps que tu es là, tu sais ce qui marche dans une équipe et ce qui marche moins. On est capables d'amener certains détails, certains conseils qu'on peut donner.»

On l'écoute...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Mario Langlois

«Il devient un coach, ça, j'aime ça» -Stéphane Waite
«J'ai de la difficulté à voir le Canadien l'an prochain sans David Savard»
Hendrix Lapierre nous parle de sa progression

Vous aimerez aussi

0:00
13:14
0:00
12:57
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La nuit en direct
En direct
En ondes jusqu’à 03:00